la traversée de l’impossible

2 May

se partager l’absence où s’est tissé le doute

pour partager aussi le même dénuement

se partager un lit de sable qui ruisselle,

partager l’air, et tout ce qui ne compte pas

Et m’éblouir de Toi, chemin doré qui mène

au néant, à la lise du Great Golden Fleuve,

cet espace tendu par le vent qui façonne

des dunes, comme un drap d’or entre toi et moi

la marée, chaque jour, comme une lavandière,

lisse et retend l’hymen de sa virginité

fraîche et tendre et tenace comme une caresse

qui par magie efface les vilains bobos

en faisant claquer sur la chair égratignée

un embrun plus léger qu’un baiser de ta bouche

me moquer de soi et rester dans ta prison,

une simple visite au chemin de routine

parce qu’on avait trempé dans un enfer commun

l’ensevelissement de nos désirs de vivre

et nos cellules étaient semblables l’une à l’autre

nues et moites et peuplées d’étranges souvenirs ;

par les murs on s’envoyait des ombres chinoises

une sorte de jeu qu’on avait inventé

un peu combat naval et autos tamponneuses.

Et j’aimais tant ces jeux que l’on faisait ensemble

amortir la douleur, l’aimer, l’apprivoiser,

la chérir jusqu’à la câliner sur son coeur,

la bercer doucement de mon-enfant ma-soeur

ces noms que l’on ne trouve que dans les poèmes

ou bien de noms violents comme une catastrophe

typhon ou sunami, orage, ou marée-basse

pour qu’elle oublie son nom de tueuse amnésique

le temps a immolé l’agneau expiatoire

sous nos yeux il étale sa toison dorée

sous nos pas il déroule un tremplin gigantesque

un pont de peau cendrée fait de vagues mouvantes

tendres comme un pays où l’on peut se rejoindre

une piste infinie d’où l’on peut s’envoler

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: